La méthanisation en bref

LA MÉTHANISATION, COMMENT ÇA MARCHE ?

La méthanisation agricole est un processus de dégradation de matières organiques (fumier, lisier, résidus agricoles et alimentaires divers) grâce à leur fermentation naturelle.

Par opposition au compostage par exemple, la méthanisation a recours à ce qu’on appelle une digestion anaérobie : c’est la combinaison de l’action naturelle des bactéries et de l’absence d’oxygène ambiant qui assure la dégradation des matières.

Solution largement pratiquée en Allemagne mais encore en développement en France, cette technologie innovante permet de produire deux types de produits verts :

  LE BIOGAZ

Une énergie 100 % renouvelable redistribuée par injection dans le réseau de gaz local, qui peut également être utilisée comme biocarburant

  LE DIGESTAT

Un engrais naturel et inodore, destiné à fertiliser les champs sans recours à des produits chimiques

schéma méthanisation digesteur biogaz et digestat

ÉTAPE 1

Sélection des matières premières à valoriser, issues des exploitations agricoles ou d’autres établissements produisant des biodéchets dans un périmètre réduit autour des sites de méthanisation (réduction des coûts de transport)

ÉTAPE 2

Fermentation dans des digesteurs confinés, sans contact avec l’air extérieur et sans production d’odeurs

ÉTAPE 3

On obtient deux produits :

– débarrassé de son CO2, le biogaz est redistribué dans le réseau de transport GRTgaz

– d’excellente qualité agronomique et sans odeurs, le digestat est récupéré par les agriculteurs sous forme solide ou liquide. Ils s’en serviront comme engrais naturel dans le cadre du plan d’épandage.

LA MÉTHANISATION, À QUOI ÇA SERT ?

Raisonnablement dimensionné et adapté au territoire sur lequel il s’implante, un projet de méthanisation comporte de nombreux atouts environnementaux, agronomiques, économiques et sociaux. Il permet de :